Presentation d’une sportive de haut niveau

Chaque semestre, nous vous présenterons un étudiant ou une étudiante bénéficiant du statut de sportif de haut niveau à l’Université Savoie Mont Blanc.

Aujourd’hui, honneur aux filles avec la présentation de Maureen Ridde, sportive de haut niveau en hockey sur glace et étudiante à la faculté de droit, sur le campus de Jacob Bellecombette.

 

 

Maureen3

Peux-tu me présenter brièvement ton sport?

Le hockey sur glace est un sport d’équipe qui se pratique dans une patinoire qui est aménagée pour ce sport. C’est un sport de contact surtout chez les hommes et qui l’est un peu moins chez les femmes, car nous n’évoluons pas sous les mêmes règles. Ensuite l’objectif pour chaque équipe est de gagner le match et pour cela il faut mettre le palet (une petite rondelle noire) au fond de la cage adversaire défendue par un goal et les joueurs adverses. Une équipe est composée au minimum de 2 lignes de 5 joueurs et au maximum de 4 lignes et de 2 gardiens. Le plus important est surtout de se faire plaisir et d’avoir un bon esprit d’équipe.

Qu’est-ce que ton sport t’apporte personnellement?

Ce sport me permet de me défouler, de me vider la tête, de m’éloigner du stress de la vie de tous les jours en ne pensant à plus rien pendant le temps d’un entraînement, juste à prendre du plaisir et à rigoler avec mes coéquipières sur la glace. Ce sport m’apporte aussi de l’assurance, de la confiance en moi et j’apprends à ne pas avoir peur de l’échec.

Pourquoi as-tu choisi le hockey sur glace?

J’ai choisi de pratiquer le hockey sur glace car je voyais tous les mercredis midis mon petit frère en faire, à force de le voir je me suis dis : « Pourquoi ne pas essayer ? Ce sport à l’air vraiment bien ». Je voulais essayer d’autres choses dans ma vie, du coup un mercredi je me suis entraînée avec mon frère et j’ai tout de suite accroché. Depuis je n’ai jamais arrêté et ce sport me plaît toujours autant.

Le fait de devenir sportif de haut niveau était-il un projet, un objectif ou est-ce que cela s’est fait naturellement?

Honnêtement, je n’aurai jamais pensé devenir sportif de haut-niveau dans ce sport, avant je me voyais plus « petit rat d’opéra » étant donné que je faisais de la danse classique, mais cela me plaisait moins que le hockey. J’ai donc arrêté et je me suis mise entièrement dans le hockey en me disant qu’un jour je ferai partie du collectif France. J’ai obtenu mon statut naturellement car je suis rentrée dans une structure qui forme les joueuses.

Quels sont tes gros projets à l’avenir (compétitions, etc.) ?

J’ai plusieurs objectifs mais le plus gros et surtout le plus important, comme pour tout sportif, est de participer au moins une fois aux Jeux Olympiques. L’objectif étant de participer aux prochains, ceux de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud. Sinon les autres objectifs seraient de continuer à faire partie du collectif France Sénior et participer aux championnats du monde qui se dérouleront en France en avril prochain.

Quelle idée as-tu du futur ?

Je ne pense pas trop au futur. Je me fixe plus des objectifs, qu’ils soient scolaires ou sportifs, à réussir. Je pense au jour le jour pour voir ce que je dois faire pour atteindre ces objectifs que je me suis donnés au début de l’année.

Propos recueillis par Fanny Micoud, dans le cadre du projet personnel sport.