Kayak

Lien vers l'application d'inscription

Présentation de l'activité

Le canoë-kayak est une activité physique, pratiquée avec des embarcations propulsées à la pagaie, pour se déplacer  par un itinéraire choisi, en combinant les qualités d’équilibration, de propulsion et de conduite de l’embarcation, en assurant sa sécurité et celles des autres.
En rivière de classe II, le pratiquant doit aller le plus fluidement possible d’un point à un autre de la rivière. Il s’agit de faire des choix de trajectoire en fonction des courants et des obstacles naturels que forment les rochers.

Cette activité est propédeutique aux stages kayaks du mois de mai.

Conditions d'enseignement

6 séances en eaux calmes :  Lac du Bourget

Conception de l'activité

Le canoë-kayak est une activité à fort potentiel informationnel, tant au niveau perceptif que proprioceptif, mais aussi environnemental. Une orientation vers l’eau-vive et la descente de rivière est la plus complète pour aborder cet objectif de développement.
L’utilisation des différents types d’embarcation du Club de Canoë-Kayak du Bourget du Lac, permet une approche multi support de l’activité. Des séances en kayak de mer, de vitesse, de slalom, en monoplace et en biplace permet d’isoler les contraintes et d’insister distinstement sur les fondamentaux de l’activité : l’équilibre, la propulsion, la lecture de rivière et la gestion des trajectoires. Ces dernières dimensions seront le cœur de l’apprentissage au SUAPS. Comme dans toutes les Activités de Plein Air, une sensibilité particulière est développée autour de la notion de sécurité solidaire.

Logique interne de l'activité

Le canoë-kayak est une activité physique, pratiquée avec des embarcations propulsées à la pagaie, pour se déplacer  par un itinéraire choisi, en combinant les qualités d’équilibration, de propulsion et de conduite de l’embarcation, en assurant sa sécurité et celles des autres.
En rivière de classe II avec passage 3, le pratiquant doit aller le plus fuidement possible d’un point à un autre de la tivière. Il s’agit de faire des choix de trajectoire en fonction des courants et des obstacles naturels que forment les rochers.

Compétences spécifiques visées

  • Développer les différentes techniques de pagaie, dans un souci d’efficience d’un déplacement multidirectionnel, et comprendre les effets de la propulsion sur l’embarcation,
  • Lire une rivière, pour identifier les courants et obstacles afin de construire un projet de déplacement de plus en plus rapide, et anticiper et adapter ses trajectoires.
  • Développer un équilibre de pagayeur, avec une dissociation des ceintures anatomiques, et  une utilisation de la pagaie comme appui supplémentaire excentré et efficace.
  • Assurer sa sécurité et celle des autres, en gérant son propre matériel, en s’équipant suivant les normes en vigueur, et en adoptant les comportements adaptés en cas d’auto dessalage. Etre capable d’intervenir et prendre l’initiative de réagir en cas de dessalage d’un coéquipier dans une rivière de classe II-III.

 

Logique du comportement

L’étudiant, confronté à l’APS , réagit avec sa logique de fonctionnement selon son vécu, ses ressources et ses représentations. L’observation initiale des étudiants dans l’activité permet de les situer dans des niveaux de pratique et de se fixer des objectifs en conséquence.

Quelles aptitudes sont attendues d'un sportif de Niveau 1 ?

Niveau 1 = Action intro-centrée, le pratiquant résiste à la transformation

  • S’équipe correctement, vérifie son embarcation
  • Propulsion forcée source de variation de trajectoire
  • Dérapage de l’arrière non voulu, avec correction par dénage
  • Déplacement en dent de scie
  • La prise d’information se fait sur la gestuelle

 

Quelles aptitudes sont attendues d'un sportif de Niveau 2 ?

Niveau 2 = Action auto-centrée, le pratiquant construit sa pratique

  • Assure la gestion de son matériel en cas de dessalage et adopte une position sécuritaire
  • Propulsion régulière, orientée vers l’avant, la pagaie est aussi utilisée pour s’équilibrer
  • Contrôle ses trajectoires grâce à des manœuvres constructrices du déplacement
  • S’arrête et reprend le courant

 

Quelles aptitudes sont attendues d'un sportif de Niveau 3 ?

Niveau 3 = Action exo-centrée, le pratiquant agit dans le groupe

  • Assure sa propre sécurité, et se met à l’abri en cas de dessalage. Demande du soutien
  • Aide à la récupération du matériel d’un équipier, et à la remise à l’eau
  • Propulsion fluide et dosée
  • Identifie les obstacles et définit un projet de trajectoire
  • Enchaîne des manoeuvres simples pour s’arrêter, reprendre et éviter

 

Quelles aptitudes sont attendues d'un sportif de Niveau 4 ?

Niveau 4 = Action éco-centrée, le pratiquant agit solidairement dans le milieu naturel

  • Assure la sécurité du groupe en intervenant sur un équipier déssalé, et en le remorquant
  • Propulsion orientée source du déplacement
  • Utilise le relief pour construire ses trajectoires
  • Identifie les courants et mouvements d’eau
  • Déplacements fluide avec des manœuvres anticipées

 

Critères d'évaluations en fin de cycle

  • Prise en charge d’une conduite de Groupe en rivière de classe II passage III
  • Sécurité : Assure la gestion du groupe en terme de prévention de passage délicat, reconnaît la rivière, intervient en cas de dessalage.
  • Choix des trajectoires : Adapte et anticipe ses déplacements vers une descente fluide, continu, et la plus rapide possible.
  • Technique d’eau vive : maîtrise les techniques suivantes : Bac, stop, reprise de courant, chicane, marche arrière, déplacement latéral, sur un parcours prédéfini, en Rivière de classe II.