Athlétisme

Lien vers l'application d'inscription

Présentation de l'activité

L’athlétisme comporte plusieurs disciplines regroupées en courses, sauts et lancers . La pratique s’organise autour de séances adaptées en fonction de votre niveau : découverte, recherche d’une performance dans différentes activités, entrainement spécifique, participation au championnat FFSU.

Conditions d'enseignement

Chambéry : Cycle de 12 séances par semestre de 1H30.
Stade d’athlétisme Mas Barral à Charrière Neuve, commune de Chambéry.
La structure synthétique autorise une pratique de l’activité tout au long de l’année universitaire (hiver compris) avec ou sans chaussures à pointes adaptées à l’athlétisme.

Annecy : Cycle de 12 séances par semestre de 1H30.
Stade d’athlétisme au parc des Sports d’Annecy.
La structure synthétique autorise une pratique de l’activité tout au long de l’année universitaire (hiver compris) avec ou sans chaussures à pointes adaptées à l’athlétisme.

Conception de l'activité

Le but est d’initier ou de perfectionner les étudiants à la pratique de l’athlétisme.
A travers la pratique de cette activité l’enseignement visera à l’acquisition de la compétence générale “réaliser une performance mesurée” qui sera appréhendée au travers du :

  • Courir vite
  • Sauter loin
  • Courir longtemps
  • Franchir plusieurs obstacles

Les séances s’organisent en plusieurs parties :

  • un échauffement commun durant lequel différentes notions sont abordées, réflexion autour de «  a quoi sert l’échauffement », la prévention des blessures, la coordination, la maitrise « d’éducatifs » spécifiques à l’athlétisme…
  • 3 thèmes sont proposés autour des spécialités retenues (sprint, durée, saut, course d’obstacle…). Chaque étudiant choisit sa discipline et travaille la séance proposée.
  • étirements en commun, avec question sur les règlements et l’athlétisme en général.

 

 

Logique interne de l'activité

La mise en œuvre de l’activité́ devra permettre à l’étudiant:

  • De mettre en jeu des actions motrices variées, caractérisées par leur force, leur vitesse
  • D’évoluer dans des espaces varies
  • De gérer différents types d’effort successif ( court, long, fractionné, intense…)
  • De s’engager lucidement dans des actions progressivement plus complexes (course, impulsion, saut…).
  • D’appréhender des notions relatives à l’espace et au temps. ( en différenciant les « types » de séance : intense, longue, technique…)
  • De développer ses aptitudes motrices.
  • D’évaluer ses progrès.

 

Compétences spécifiques visées

  • Courses de vitesse : partir vite à un signal, dans des « starting-blocks » maintenir sa vitesse sur 60 M et/ou 100 M.
  • Courses en durée : courir régulièrement de plus en plus longtemps et/ou de plus en plus vite ( 3000 M / 1000 M / 1500 M )
  • Courses d’obstacles : courir et franchir 5 haies sur un 60 M le plus efficacement possible.
  • Sauts : courir sur quelques mètres ( 8 foulées max.) et sauter le plus loin possible en longueur et triple saut.

 

Logique du comportement

L’étudiant, confronté à l’APS, réagit avec une logique de fonctionnement particulière selon ses ressources et ses représentations. L’observation initiale des étudiants dans l’activité permettra donc de les situer dans des niveaux de pratique et de se fixer des objectifs en conséquence.

Quelles aptitudes sont attendues d'un sportif de Niveau 1 ?

Niveau 1 = Découverte de l’APSA
L’étudiant se situe dans le « touche à tout » sans rechercher la réalisation d’une performance. Il se teste dans les différentes activités. Il vient pour pratiquer et se faire plaisir. L’important est d’apprendre, de se tester, de comprendre pour progresser.

Quelles aptitudes sont attendues d'un sportif de Niveau 2 ?

Niveau 2 = Appropriation technique
A partir d’éducatifs généraux, appropriation d’une « technique » adaptée. L’étudiant prend à son compte les exercices proposes et les transpose dans les disciplines athlétiques retenues (sauts, courses sprint, courses de durée…)
Le but est de progresser en enrichissant sa technique en fonction de ses moyens dans 1 ou 2 spécialités choisies. La prise en compte du barème devient importante et les résultats orientent les séances.

Quelles aptitudes sont attendues d'un sportif de Niveau 3 ?

Niveau 3 = Entraînement.

  • Idem niveau 2 + Participation aux compétitions indoor et en extérieurs fédérales et FFSportU, au niveau le plus élevé possible.
  • Maîtrise des règlements administratifs de juges.
  • Construction autonome des plans d’entraînement.

 

Modalités d'évaluations en fin de cycle

Les étudiants en option seront notés lors des deux dernières séances selon les critères spécifiques de l’activité.

2 activités athlétiques au choix parmi celles vues pendant les séances ( exemple : course 60m + saut en longueur )

Critères d'évaluations en fin de cycle

  • Notion de « maitrise » et de régularité dans la performance
  • Prise de performances correspondant à une grille d’évaluation
  • Faculté à s’échauffer, prendre ses marques, gérer ses différents essais